Se connecter
Nous contacter

Nous contacter


L’association « Les Archers du Val d'Ay » est responsable des traitements opérés sur le site accessible à l’adresse https://www.lesarchersduvalday.com.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins de suivi de votre demande de contact. Les destinataires des données sont les membres du bureau de l'association, et/ou le cas échéant les salariés ou les bénévoles de l’association en charge de cette mission.

Vos données à caractère personnel sont conservées dans nos bases le temps nécessaire au traitement de votre demande.

Conformément aux dispositions des articles 38 à 40 de la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, et aux dispositions des articles 15, 16,17 et 21 du Règlement général européen sur la protection des données (RGPD), vous bénéficiez :

  • du droit de demander au responsable de traitement l’accès à vos données, la rectification, l’effacement ou la portabilité de celles-ci, ainsi que la limitation ou l’opposition au(x) traitement(s) mis en œuvre. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant à ou par courrier à Les Archers du Val d'Ay, 50 Impasse du patronage, 07290 SATILLIEU en justifiant de votre identité.
  • du droit de vous opposer, pour des motifs légitimes à ce que vos données fassent l’objet d’un traitement et sans motifs et sans frais, à ce que vos données soient utilisées à des fins de prospection commerciale.
  • Vous avez enfin la possibilité d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle comme la CNIL.

INFORMATIONS

Les Archers du Val d'Ay

Adresse

50 Impasse du patronage
07290 SATILLIEU

Téléphone

Calendrier

RÉSULTATS

Aucun résultat à afficher.

PHOTOS

Un moment intense, les regards parlent d'eux-mêmes !Le plaisir du partage !Bravo archer, comment avez-vous réussi ce coup ? en lâchant de l'encoche et en touchant du fer...Attention à 30 points, c'est l'apéro pour tous ! L'important est dans l'intention !Comme d'habitude le Président prodigue de précieux conseils, merci Bernard !